La naissance d’un libertin partie 4

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Caption

La naissance d’un libertin partie 4L’année se termine, j’ai enfin mon semestre et rentre chez moi pour travailler tout l’été dans les exploitations agricoles autours de chez moi. J’ai de leurs nouvelles de temps en temps, mais bizarrement loin d’eux et surtout de Leila je n’ai plus cette envie irrépressible de sexe, je butine malgré tout tout l’été et je dois reconnaitre que Leila a dû faire de moi un bon amant car dès que je couche avec une fille ses copines cherchent à me mettre dans leur lit, petit aparté vous parlez trop entre-vous mesdames… Septembre arrive vite, je reprends la Fac et reviens dans l’antre du plaisir, surprise si il y a toujours un bureau dans ma chambre, il n’y a plus de lit juste un canapé. Leila m’explique que je lui ai trop manqué cet été et qu’elle me veut avec eux, qu’elle a besoin de me sentir contre elle la nuit, mais elle me laisse quand même le choix le canapé étant convertible je peux tout à fait continuer comme avant. Si j’ai accepté autant de choses bien plus perverses, comment lui refuser ce plaisir simple, j’accepte donc en me reservant quand même la possibilité de faire machine arrière. Le soir même le vice est revenu, tout le monde suce, lèche, baise et encule tout le monde, je m’endors kadıköy escort en chien de fusil, la queue calée dans la raie de Leila ma main droite couvrant ses seins.Petite pipe au réveil de la part de Leila, je file à la douche, m’habille et pars à la Fac pour la journée de rentrée, réunion de 2 heures, prochain court magistral le lendemain, je prends la liste des bouquins à acheter (bizarrement l’auteur est toujours le prof que j’ai dans la matière, petite dédicace à ces enculés !!!), pars chez S… les acheter (les Montpelliérains comprendront) et rentre vite pour baiser Leila… Sauf qu’à mon arrivée, elle est avec 2 amies en train de boire le café, l’une a une petite cinquantaine l’autre en paraît soixante, elles papotent Leila m’appelle pour me présenter, une petite conversation de convenance de 5 minutes et je file dans ma chambre espérant qu’elles vont pas passer 2 plombes là car comme un drogué qui s’est fait un fix la veille après 3 mois de désintox il me faut ma dose de cyprine. 3h plus tard, Leila frappe à ma porte j’ouvre et oh surprise elle est toujours avec ses copines, elles rentrent visiter le nouvel aménagement non sans un üsküdar escort sourire narcoit, ce qui me laisse penser qu’elles sont tout à fait au courant de mon statut de Toyboy, la chose n’est pas faite pour me mettre à l’aise et après leur départ je demande à Leila ce qu’elles savent sur nous. La réponse fût sans appel STRICTEMENT TOUT et puis pas la peine d’enrager elles baisent toutes les 3 ensembles et leur maris aussi, tous les samedis lorsque je rentre chez moi c’est une orgie dans toutes les pièces de leur maison. La première chose à laquelle j’ai pensé, ils m’ont refilé le SIDA ces salauds, comment ai-je pu être aussi bête pour baiser sans capote pendant 1 an avec un couple en pensant que j’étais le premier? comment ai-je pu me faire remplir le cul par ce vieux porc sans réflechir ? J’étais en colère, effrayé, moi le scientifique je m’étais laissé manipuler au point d’en oublier l’essentiel ma santé, ma vie… Elle a dû voir le diable dans mes yeux, car pour la première fois et la seule j’ai vu de la peur dans son regard, elle pensait que j’étais jaloux et essayait de se justifier en m’expliquant qu’ils baisaient tous ensemble depuis une quinzaine d’année, que c’était avant moi… tuzla escort Mais j’en avais rien à foutre moi, ils faisaient ce qu’ils voulaient avec leur cul avec leur vie, seule ma santé m’importait. Je claque la porte et pars directement au premier laboratoire d’analyse pour faire un test, je passe la porte et me retrouve nef à nef avec une des femmes de tout à l’heure, à la différence près qu’elle porte une blouse blanche maintenant, elle appelle son mari pour me présenter alors que je ne veux qu’une chose UN TEST HIV bordel, lui comprend tout de suite que quelquechose cloche chez moi et me fait entrer dans son bureau. 10 minutes après je ressortais calme, rassuré avec un pansement au bras mais certain que j’avais flippé pour rien, c’était un groupe de libertins certes mais cérébrés (médecins, avocats, biologistes, profs…) ils formaient un groupe exclusif fermé, pour la protection de tous ils se testaient tous les 3 mois, et lorsque j’étais entré dans la vie de Leila et Yves, ils n’avaient plus été admis dans le groupe pendant 3 mois le temps que eux se testent dans le cas où je sois malade.Pas plutôt sorti du labo, ma libido prit le dessus et tout le temps du retour, je me suis imaginé participant à leurs orgies, la panique étant partie maintenant je voyais enfin le côté excitant de la chose. je crois qu’à mon retour je n’avais jamais baisé Leila aussi sauvagement, l’idée trottait dans ma tête, m’obsédait… Je n’ai pas débandé de la soirée ce jour là, malgré les efforts de Leila et Yves je me suis endormi raide comme un piquet planté dans la chatte de ma belle.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *